Défilé des Majorennes !

Le 5 juillet à 18h30 : Parcours du Musée des beaux-arts de Rennes à la Criée centre d’art contemporain !

Être Majorennes, c’est participer à un acte politique, un attentat joyeux ! Suivez le défilé des Majorennes du Musée des beaux-arts à La Criée.

  • Cette déambulation se fait en lien à l’exposition Art is Magic. La première rétrospective en France de Jeremy Deller. L’artiste porte un vif intérêt aux cultures populaires et aux contre-cultures, et à travers ses installations, vidéos et affiches, l’artiste explore l’histoire sociale de son pays et du monde. Il aborde notamment les conflits sociaux survenus pendant l’ère thatchérienne, le monde du catch, les tensions liées au Brexit, ainsi que des sujets tels que l’Acid house, Depeche Mode et Iggy Pop, qui ont marqué leur empreinte sur la culture contemporaine. 

De quoi la Majorennes est-elle le nom ?
 
La Majorennes est rennaise.

La Majorennes n’est pas ce petit neurone doté de noir, de cornes et de bottes, le bâton sur la couture de la robe, marchant sans réfléchir au son de son ghetto blaster reproduisant le son du brame.

La Majorennes n’est pas non plus le troupeau sans cervelle d’une troupe de filles assujetties au pouvoir masculin
La Majorennes n’est pas non plus l’abandon de l’identité de chacune au profit d’un collectif, sans caractère, un troupeau sans âme. La sensibilité de chaque Majorennes est respectée.

La Majorennes est le nom de la tentative joyeuse et dingue de sauver de l’oubli le souvenir des parades et des fêtes populaires.
La Majorennes est aussi le nom de l’égalité des sexes et de l’abolition des genres.
La Majorennes est le nom d’un collectif où chacune a trouvé son identité de Majo à travers son blaze qui lui permet de révéler la partie gauche de son cerveau.

Être Majorennes, c’est participer à un acte politique, un attentat joyeux.
Ses sorties, toujours à la quinzaine minimum, sont joyeuses, généreuses, culturelles, sociales et aucunement à visée commerciales.
Depuis 2011, pas moins de 60 Majorennes sont passées par ce troupeau.
Elles sont aujourd’hui une quarantaine à être actives, toujours prêtes à accueillir des nouvelles Majorennes.
Un uniforme, un blaze, de l’engagement, du respect, de l’hydratation.

Amusons-nous sérieusement !

Source: https://mba.rennes.fr/fr/article/majorennes/

.

Wedding Planner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *