Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère

phia menard p

Contenu

Jongleuse au départ, formée par Jérôme Thomas — un des maîtres en la matière — Phia Ménard a développé au fil des ans un imaginaire singulier qui travaille les formes et les matières. 
Dans Maison Mère, elle construit un temple de carton, toute seule, telle une déesse queer. Elle a des outils, des lances, et surtout sa détermination. Sans faillir, elle monte, scotche, emboîte et découpe. Pour qu’enfin se dresse une maison, construite de ses mains. 
Sublime métaphore de notre monde en déroute, Phia Ménard, en Athéna punk emporte tout sur son passage tel un ouragan de signes. Elle ouvre les espaces de l’imaginaire à tous les horizons. 
Phia Ménard est artiste associée de la Maison de la Danse.
 
Création 2017
Compagnie Non Nova – Phia Ménard 

Écriture et mise en scène Phia Ménard, Jean-Luc Beaujault 
Scénographie, interprétation Phia Ménard 
Composition sonore Ivan Roussel
Costumes et accessoires Fabrice Ilia Leroy 
Régie son, en alternance Ivan Roussel, Mateo Provost 
Régie plateau Rodolphe Thibaud, David Leblanc, Clarisse Delile 

Dès 15 ans

Autour du spectacle : 

Conférence Hors les murs – Sciences Po Lyon – Jeu 1er février à 12h

Source: https://www.lyon.fr/evenement/danse/contes-immoraux-partie-1-maison-mere

.

Wedding Planner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *